Covid 19 : un chantier au ralenti pour préserver la santé des équipes

Depuis le début du confinement, le chantier de l’unité de valorisation énergétique Valaubia a fortement réduit son activité, passant à 30%. La protection et la sécurité des salariés étant une priorité absolue, les organisations professionnelles des entreprises du BTP avec l’appui des experts ont établi une série de recommandations pour assurer des conditions sanitaires satisfaisantes sur les chantiers et poursuivre les activités. Ceci a permis la réalisation d’un guide de bonnes pratiques, validé par le Ministère du Travail. La planification des travaux a donc été modifiée en conséquence de manière à éviter les coactivités génératrices de risques, notamment les travaux superposés incompatibles avec le respect des gestes barrières. Pour cela, Veolia a travaillé en concertation avec le Coordinateur Sécurité et Protection de la Santé (CSPS) du chantier et les titulaires des lots pour organiser les opérations afin de mettre en œuvre les nouvelles recommandations sanitaires.

Les entreprises pouvant travailler dans le respect des conditions sanitaires ont choisi de poursuivre leurs activités, celles qui ne le pouvaient pas ont décidé de quitter le chantier jusqu’à ce qu’elles puissent les appliquer. C’est particulièrement le cas lorsque les salariés doivent travailler à moins d’un mètre d’une autre personne et donc, s’équiper de masques de protection dont l’approvisionnement en nombre suffisant est actuellement difficile.

Les conditions de vie et de travail ont donc fortement changé sur le chantier depuis le 16 mars, ainsi, les accès ont été modifiés pour permettre à la fois la distanciation sociale, la mise en œuvre des gestes barrières et l’information aux salariés sur les nouvelles mesures. A titre d’exemples, la capacité et l’organisation de l’accueil dans les vestiaires et locaux sociaux a été réorganisée et leur désinfection est désormais continue tout au long de la journée. De nouveaux points de lavage ont été installés. Ceux-ci permettent un lavage fréquent des mains à l’eau et au savon, selon les préconisations sanitaires.

La cheminée se profile

Arrivée en deux parties séparées, la cheminée a été montée en deux jours, à l’aide de deux grues. D’une hauteur de 42 mètres, et de couleur grise, elle a été conçue pour s’intégrer dans le paysage industriel, à côté de la cheminée Michelin. Composée d’acier, la cheminée est calorifugée. Une passerelle d’accès permet d’atteindre les cannes de prélèvement des analyseurs. Compte-tenu de la proximité de l’aéroport, elle dispose d’un phare à éclat, éclairage signalant de loin sa présence et gage de sécurité aérienne.

Les travaux en Timelaps

Depuis le premier coup de pelle jusqu’à ce jour, découvrez l’avancée d’un chantier hors normes ! Vus de l’entrée du site ou du bâtiment mâchefers, les travaux au jour le jour dessinent la future installation.

Les industriels locaux visitent le chantier

Le soleil d’hiver était au rendez-vous, mardi 10 décembre, pour éclairer la visite du chantier Valaubia. Une dizaine  de personnes de la Commission Industrie de la Chambre d’Industrie et du Commerce étaient présentes pour découvrir l’installation en cours d’édification. Composé d’industriels locaux et en présence de Danièle Boeglin, présidente du SDEDA, le groupe s’est notamment attardé sur la salle des commandes, dont la vitre installée récemment donne sur la fosse qui accueillera les ordures ménagères résiduelles du territoire. Les process et la valorisation énergétique ont également attiré l’attention des visiteurs, puisqu’une part de l’énergie thermique produite par l’UVE alimentera les industries voisines.

 

Le chantier Valaubia ouvre ses portes aux visites

Le 7 octobre dernier, une classe d’étudiants en 1ère année de BTS Bâtiment est venue visiter le chantier de construction de l’usine, en pleine expansion.
C’est pour mettre en perspective leur formation avec la découverte d’un chantier d’exception au cours d’une sortie de team building que les élèves du lycée “Les Pannevelles” à Provins en Seine et Marne sont venus jusqu’au site de la future UVE Valaubia, à la Chapelle Saint-Luc (10). 
Après un accueil dédié à la présentation du projet et au rappel des consignes de sécurité, le groupe d’étudiants a pu observer les travaux en cours sur le chantier de manière très concrète. La visite s’est clôturée par une séquence de questions – réponses. Cette journée d’intégration a été très appréciée par les visiteurs qui ont souligné l’accueil et la qualité de la visite.

 

 

La charpente en images

L’assemblage est bientôt terminé. La charpente accueillera les différents process qui constituent le coeur de l’Unité de Valorisation Énergétique.

Groupe turboalternateur : le cœur de l’UVE arrive sur site

Pièce maîtresse du process qui permettra de produire 41 000 MWh électriques à partir de la vapeur générée par la combustion des déchets, soit l’équivalent de la consommation en électricité de près de 50 000 habitants, le Groupe turboalternateur (GTA) a été réceptionné sur le chantier de construction de l’UVE Valaubia, qui rentrera en service début 2021 après une période d’essais en fin 2020.
La turbine, l’un des éléments principaux du GTA, a fait l’objet de vérifications de la part des équipes de CNIM, l’équipementier, et de Veolia. Après cette phase de tests dédiée à l’évaluation des seuils de vibration chez le fabricant, elle a été assemblée avec l’alternateur, avant que l’ensemble ne soit monté sur skid, un support dédié à ce type d’installation. Le skid sera ensuite lui-même posé sur un socle en béton, conçu pour supporter la charge conséquente de l’équipement.
Après avoir été assemblé, le GTA de 50 tonnes a été chargé sur un camion pour rejoindre le chantier de construction de l’UVE, direction La Chapelle-Saint-Luc. Un trajet spécifique en convoi exceptionnel a été organisé pour ce transport hors normes.
Mercredi 18 septembre, le GTA est arrivé sur le chantier Valaubia pour être installé dès le lendemain dans un local dédié. Les autres équipements viendront s’ajouter dans les mois à venir. Le GTA sera testé lors des essais avant mise en service.

Le chantier se dévoile aux visiteurs

Mardi 17 septembre, une quinzaine de citoyens ont découvert le chantier de l’Unité de Valorisation Énergétique. Dans la salle dédiée aux réunions de chantier, la visite a débuté par une explication générale sur le parcours des déchets à l’intérieur du site, de leur arrivée à leur transformation en énergie. A l’aide d’un plan, les équipes de Veolia ont présenté les différents bâtiments et leur fonctionnement. Puis le groupe a visité les différents bâtiments en cours de construction, dont les volumes préfigurent la future UVE. Les explications ont aussi porté sur la qualité du chantier, notamment sa propreté. Par exemple, les camions passent systématiquement par un bassin de lavage des roues. Les visiteurs ont appréhendé les futurs espaces, notamment le parcours pédagogique qui fera de l’UVE un outil de sensibilisation aux enjeux environnementaux. La visite s’est terminée par un temps d’échange convivial, laissant la place aux questions des citoyens. D’autres visites seront programmées d’ici à la fin du chantier, notamment pour les scolaires.