Découvrir l’installation

Le projet en bref

En 2020 à La Chapelle-Saint-Luc, l’Unité de Valorisation Énergétique (UVE) Valaubia recevra les déchets ménagers de l’Aube qui ne peuvent plus être recyclés. Il s’agit essentiellement d’ordures ménagères (55 000 t/an) et de déchets industriels banals (5 000 t/an). L’UVE alimentera les industries proches en énergie, elle chauffera les habitations et produira de l’électricité. À l’initiative du SDEDA, réalisée par Veolia, cette installation répond concrètement aux orientations de la loi de Transition énergétique.


Les déchets sources d’énergie

picto-energie2

60 000 tonnes

par an, c’est la capacité maximale de l’UVE Valaubia, soit deux fois moins que la production actuelle de l’Aube. Elle intègre les objectifs nationaux de réduction des déchets.

picto-energie5

41 GWh* électriques

seront produits par l’UVE Valaubia, soit la consommation électrique
de près de 50 000 habitants.*Gigawatt-heure.

picto-energie6

60 GWh* thermiques

seront produits par l’UVE Valaubia, soit la consommation de près de 8 900 habitants. *Gigawatt-heure.

picto-energie4

78 millions

d’euros d’investissement pour la construction.

picto-energie3

25 ans

de délégation de service public confiée à Veolia pour son expertise sur les infrastructures environnementales.

picto-energie

120 000 tonnes

de déchets ménagers produits par an dans l’Aube.


Une implantation réfléchie

Implantation de l'UVE Valaubia

  • Dans la zone industrielle de La Chapelle-Saint-Luc
  • À proximité de la rocade et des axes routiers
  • Près du réseau de chaleur du Grand Troyes
  • Proche d’activités industrielles avec des besoins en énergie
  • Proche de l’agglomération, au cœur de la production des déchets

Une technologie performante

schema

  1. Les déchets ménagers de l’Aube sont acheminés  jusqu’à l’UVE Valaubia. À leur réception, ils sont pesés.
  2. Les déchets sont dirigés et déversés dans une fosse, située à l’intérieur d’un bâtiment en dépression d’air. Ce procédé de confinement garantit l’absence d’odeur à l’extérieur des bâtiments.
  3. Un grappin alimente le four de l’installation. La chaleur du four monte à plus de 900°C.
  4. La chaudière permet la récupération de l’énergie issue de la combustion des déchets.
  5. La turbine permet de produire de l’électricité et de la chaleur à destination des habitants et des industriels locaux. En phase d’exploitation, l’UVE Valaubia sera autosuffisante en électricité.
  6. Les fumées de combustion sont épurées et traitées. Une double filtration garantit des niveaux d’émission plus performants que les normes réglementaires. Les Refioms, résultant du traitement des fumées, sont acheminés vers un centre de traitement dédié.
  7. Les mâchefers, issus de la combustion, sont valorisés. Les métaux ferreux et non ferreux en sont extraits pour être recyclés. Les produits restants sont stockés pour maturation dans un bâtiment fermé en attendant d’être utilisés en matériau pour les travaux publics.